Loading...

Les Dits d'Atatürk

LES DITS D'ATATÜRK

  • Heureux qui dit “Je suis Turc”.

  • Mon pauvre corps, un jour deviendra sûrement poussière; mais la République Turque durera toujours.

  • j’ai pu apprendre beaucoup de choses à cette nation, mais, en aucune façon, je n’ai pu lui apprendre la servitude.

  • Paix dans le pays, paix dans le monde.

  • Je ne vous demande pas de passer à l’attaque, je vous demande de mourir.

  • Le maître du pays est son vrai propriétaire : le paysan.

  • N’ayez pas peur de dire la vérité.

  • Me voir n’est pas nécessairement voir mon visage. Si vous comprenez et si vous vous appropriez mes pensées et mes sentiments, cela suffit.

  • La fondement de la République Turque est la culture.

  • Après la victoire militaire que nous avons acquise avec les baïonnettes, les armes et le sang, nous continuerons à obtenir des victoires dans les domaines de la culture, de la connaissance, de la science et de l’économie.

  • La victoire est à qui dit : « Je vaincrai ». Le succès est qui dit en commençant : « Je réussirai » et en terminant : « J’ai réussi ».

  • La souveraineté ne se donne pas ; elle se prend.

  • La souveraineté est, sans réserve et sans condition, à la nation.

  • Ce sont les professeurs, et seulement les professeurs, qui sauvent la nation.

  • Professeurs ! La nouvelle génération sera votre œuvre.

  • Dans la vie, le guide le plus sûr est la science.

  • Les Turcs ont vécu indépendant. Il sont les descendants de personnes courageuses dont la seule raison d’être était l’indépendance. Cette nation n’a jamais vécu, ne peut vivre et ne vivra jamais privée de liberté.

  • Les Turcs ont été tout le long de l’Histoire des symboles de liberté et d’indépendance.

  • Une nation sans art est amputée d’une artère vitale.

  • La Patrie Turque est une et indivisible.

  • Le mode de gouvernement le plus conforme à la nature et aux coutumes turques et la République.

  • La Nation Turque et la République forment un tout inséparable.

  • Il n’y a pas plus grand don que l’amour de la patrie.

  • Ce pays a été Turc tout le long de l’Histoire, il est Turc aujourd’hui et il le sera toujours.

  • La Turquie n’a pas vécu, ne peut vivre et ne vivra pas sans indépendance.

  • Turc, soit fier, travaille, ais confiance.

  • Que tout le monde sache que je suis partisan. Je suis partisan de la République.

  • L’amour de la patrie se mesure à l’aune du service qu’on lui rend.

  • On ne passe pas Çanakkale !

 

Lycée Saint Joseph d’Izmir
Yzb. Şerafettin Bey Sokak 35220
Alsancak / Konak / İzmir