Discours du 10ème anniversaire

Discours du 10ème anniversaire

   Nation Turque ! Nous sommes à la quinzième année du début de la Guerre de l’Indépendance. Aujourd’hui c’est la plus garnde fête de notre République qui termine sa dixième année.

Bonne fête !

   En ce moment, en tant que citoyen de la grande Nation Turque, je vis l’mmense joie et l’enthousiasme d’être parvenu à ce jour.

Chers Concitoyens !

   Nous avons réalisé de grandes choses en peu de temps. La plus grande de ces oeuvres est la République Turque qui a son fondement dans l’héroisme et la haute culture turcs. Nous devons ce succès à ce que la nation et la glorieuse armée turques ont avancé, la main dans la main, avec décison. Mais ce que nous avons fait nous  ne le  considérons jamais suffisant. Parce que nous sommes dans la nécessité et la détermination d’en faire encore davantage et  de plus grandes choses. Nous hisserons notre pays au rang des nations les plus prospères et les plus modernes. Nous doterons notre nation de la plus grande prospérité, des plus grands moyens de production et des plus grandes richesses. Nous éléverons la culture de notre pays au-dessus du niveau des cultures modernes. Pour cela nous ne mesurerons pas le temps à la vieille aune de la mollesse des siècles précédents, mais à l’aune de la vitesse et du mouvement de notre époque. Nous travaillerons plus que dans le passé. Je ne doute pas de notre succès en cela. Parce que la caractère de la Nation Turque est élevé. La Nation Turque est travailleuse. La Nation Turque est intelligente. Parce que la Nation Turque a su vaincre les difficultés dans l’union nationale. Parce que, dans la voie de l’élévation et de la modernisation où elle marche, elle tient en main et porte dans son esprit  le flambeau  de la science positive.

   Je dois faire ressortir aussi qu’une des qualités historiques de  la Nation Turque, qui est une  communauté de personnes éminentes, est son amour de l’art et son désir d’y progresser. C’est pourquoi notre idéal national  est, en utilisant pour cela tous les moyens et toutes les dispositions, le développement  du caractère élevé, du sens du travail, de l’intelligence innée, de l’attachement à la connaissance, de l’amour des arts et du sentiment d’union nationale de la Nation Turque. Cet idéal qui convient bien à cette Nation, lui permettra de remplir avec succès le devoir civil qui lui revient dans la marche de l’humanité vers la paix.

Grande Nation Turque !

   Tu as entendu de moi bien des paroles relatives au chemin que nous avons parcouru depuis dix ans. Je suis heureux de constater que je n’ai trouvé rien à redire dans le comportement de ma nation qui ait pu ébranler ma confiance. Aujourd’hui je répète, avec la même foi et la même certitude, que le monde entier réalisera bientôt la grandeur de la Nation Turque qui marche toute d’un même pas. Je ne doute pas de ce que les grandes qualités et potentialités de civilisation ouýbliées de la Nation Turque, avec leur développement prochain, brilleront comme un soleil à l’horizon de la plus haute civilisation.

Nation Turque !

   Je souhaite de tout cœur que chaque dix années qui coulent vers l’éternité, soit fêtées par cette grande nation avec plus d’honneur, de paix et de prospérité.

Qu’il est heureux celui qui se dit Turc !

Ankara, le 23 Octobre 1933

Lycée Saint Joseph d’Izmir
Yzb. Şerafettin Bey Sokak 35220
Alsancak / Konak / İzmir