Loading...
La vie d'Atatürk

- Son éducation
- Sa carrière militaie
- Le titre de “Gazi” “Victorieux” lui est décerné
Mustafa Kemal reçoit le nom d’Atatürk


         Atatürk est né à Salonique en 1881, au quartier de Kocakasým, avenue Islâhâne, dans une maison rose de trois étages

       Son père était Ali Riza Efendi fonctionnaire des douanes, et sa mère Zübeyde Hanim. Hafiz Ahmed Efendi, son grand-père paternel, était un des nomades de Kocacýk installés en Macédoine depuis Konya et Aydin aux 14e et 15e siècles. Sa mère Zübeyde Hanim était la fille d'une vieillefamille turque installée dans la ville de Langasa près de Salonique. Ali Riza Efendi, qui a travaillé comme officier de milice, clerc des fondations pieuses et commerçant de bois de charpente, s'est marié avec Zübeyde Hanim en 1871. Les quatre frères d'Atatürk sont morts prématurément, seule une soeur, Makbule (Atadan) a vécu jusqu'en 1956


 

 Son éducation

é

      Arrivé à lâge scolaire, le petit Mustafa a commencé son instruction dans l'école de quartier de Hafiz Mehmet Efendi, et plus tard, sur le désir de son père, il a été transféré à l'école de Þemsi Efendi. Ayant perdu son père en 1888, il dut quitter l’école. Avec sa mère ils allèrent loger chez son oncle maternel, dans la ferme de Rapla. Il a été élevé par sa mère. Il commença à travailler à la ferme, mais sa mère était mécontente de ce qu’il avait dû interrompre ses études. Finalement elle décida de retourner ,avec lui, à Salonique, auprès de sa soeur. Il est retourné à l’école et y a temriné ses classes primaires. Il alla ensuite au Collège Publique de Salonique. Peu de temps après, en 1893, il passa au Collège Militaire de la même ville. Son professeur de Mathématiques ajouta à son nom Mustafa, son propre nom Kemâl. Diplômé du Collège Militaire en 1895, Mustafa Kémal passe, au Lycée Militaire de Manastýr, en 1899. Après y avoir achevé ses études en 1899, il entra en classe préparatoire à l'Ecole de Guerre d'Ýstanbul, le 3 Mars 1899 ,et y fut diplômé en 1902, avec le grade de lieutenant. Il entra ensuite, très jeune, à l'académie militaire où il achèva son instruction et reçutt son diplôme le 11 janvier 1905 ,avec le grade de capitaine.

 

 Sa carrière militaie

é

       Entre 1905-1907 il est affecté, à Damas, à la 5e Armée.  Avec ses camarades il y crée une association sous le nom de “Patrie et Liberté”. En 1907 il est promu au grade de "Kolagasi" (capitaine à l’ancienneté) et transféré à la 3e Armée située à Manastir. Il était Chef d'état-major dans "l'Armée de Mouvement" (Hareket Ordusu) qui est entrée à Istanbul le 19 avril 1909.  En 1910, il représente les forces armées turques aux manoeuvres militaires de Picardie, en France. En 1911, il commence à travailler à la l’Etat Major Général, à Istanbul.

         En 1911, Mustafa Kemal est envoyé, sur sa demande, avec quelques camarades, à Tripoli de Lybie, pendant la guerre déclenchée par l’attaque italienne. Il s‘illustra dans la bataille contre les Ýtaliens, lors de la libération de Tobrouk, le 22 Décembre 1911, et fut nommé commandant à Deme, le 6 Mars 1912.

 

         Alors qu’il était en Tripolitaine la guerre des Balkans commençait. Mustafa Kemal a participé aux combats à Gelibolu et à Bolayýr. Il contribua activement à la reconquête d’Edirne et  de Dimoteka. Il servit  avec succès comme commandant, de 1912 à 1913, pendant la Guerre des Balkans. A la fin de la guerre il fut nommé Attaché Militaire à Sofia. Alors qu’il y remplissait ces fonctions, il passa au grade de lieutenent-colonel. Il quitta ce poste en Janvier 1915.

 

         Sur ces entrefaites, la permière Guerre Mondiale commençait et l’Empire Ottoman fut contraint d’y prendre part. Mustafa Kemal fut envoyé à Tekirdað avec la charge d’y former la 19ème Division.

 

         Le 18 Mars 1915, les flottes anglaise et française, qui tentaient de forcer les Dardanelles, y subirent de lourdes pertes. Le commandement allié décida alors de débarquer des troupes sur la presqu’;ile de Gallipoli.

 

         Mustafa Kémal a fait preuve d'héroisme à Çanakkale, pendant la Première guerre mondiale. Les forces ennemies, débarquées à Arýburnu le 25 avril 1915, furent arrêtées à Conkbayýrý, par la 19e Division, commandée par Mustafa Kémal. Suite à cette victoire il fut promu au grade de Colonel. Les forces anglaises passèrent de nouveau à l’attaque, à Arýburnu, les 6-7 Août 1915. Mustafa Kemal dû prendre le commandement du Groupe des Troupes d’Anafartalar le 8 Août 1915, à un moment critique pour l’armée turque. Pendant cette bataille un éclat d’obus le frappa à la poitrine, mais la montre qu’il portait  dans sa poche lui sauva la vie. Mustafa Kemal écrivit à Çanakkale une page d’épopée qui fit dire aux Etats Alliés “On ne passe pas à Çanakkale”.

 

          Grâce à son action personelle, les troupes de débarquement des Dardanelles furent défaites les 9 et 10 Août 1915. Cette victoire fut suivi le 17 Août par celle de Kireçtepe et le 21 Août par la 2ème  victoire d’Anafartalar. La Nation Turque, qui a eu 253 000 tués aux Dardanelles, a su y défendre son honneur face aux forces alliées. L’ordre  “Je ne vous demande pas d’attaquer, mais de mourir” donné par Mustafa Kemal à ses troupes, changea le sort de la guerre.

 

          Après la bataille des Dardanelles, Mustafa Kemal servit à Edirne et à Diyarbakir en 1916. Il a été promu au général de division le 1er avril 1916. Luttant contre les forces russes, il a repris les villes de Muþ et de Bitlis. Après des courtes missions à Damas et à Khallepo, il est revenu à Istanbul en 1917. Il a voyagé en Allemagne avec Vahdettin Efendi, l'héritier au trône ,en tournée d’inspection sur le front. Il est tombé malade après ce voyage et est se faire soigner à Vienne et à Karlsbad.

 

          Rappelé le 15 août 1918, Kémal commanda la 7e armée turque à Khalleppo. Il  y a combattu avec succès contre les Anglais et en revint avec le grade de Général d’Armée.

 

          Le lendemain de la signature de la paix de Mondros, il reçut le commandement  du groupe d’Armées Yýldýrým, le 31 octobre 1918. Après la dissolution de cette armée, il est revenu à Istanbul le 13 novembre 1918 et a commencé à travailler au ministère de la Défense.

 

          En 1918, au moment de l’occupation de la Turquie par les Alliés, il débarque à Samsun, le 19 Mai 1919, en tant qu’Inspecteur de la 9ème Armée. Le 22 Juin 1919, suite à la circulaire qu’il publia à Amasya et dans laquelle ilaaffirmait que “l’indépendance de la Nation serait sauvée par la détermination et la décison de la Nation” il convoquait le congrès de Sivas. Réunissant le Congrès d’Erzurum, du 23 Juillet au 7 Août 1919, et celui de Sivas du 4 au 11 Septembre 1919, il détermina la voie à suivre pour délivrer le pays. Il fut reçu avec enthousiasme à Ankara, le 17 Décembre 1919. Le 23 Avril 1920 la Turquie faisait un grand pas en avant vers la proclamation de la République par l’ouverture de la Grande Assemblée Nationale. Mustafa Kemal fut nommé Président de l’Assemblée et chef du Gouvernement. La Grande Assemblée Nationale commença à émettre les lois qui devaient mener à bonne fin la Guerre de l’Indépendance.

 

           La Guerre de l'Indépendance a commencé par la première balle tirée contre l'ennemi le 15 mai 1919, lors de l'occupation d'Izmir par les Grecs. Les vainqueurs de la Première Guerre Mondiale avaient divisé l'Empire Otoman, en application du Traité de Sèvres signé le 10 août 1920. Ce sont les milices, nommées “Kuvâ-yi Milliye” “Forces de la Nation”, qui menèrent le premier combat contre les envahisseurs. La Grande Assemblée Nationale Turque, créant  une armée régulière et réalisant l'intégration de l'armée et de la milice, obtint la victoire qui mit fin à la guerre.

 

Les phases principales de la Guerre de I’Indépendance menée par Mustafa Kemal sont les suivantes :

 

  • Libération de Sarýkamýþ (20 Septembre 1920), de Kars (30 Octobre 1920) et de Gümrü (7 Novembte1920

  • La défense de Çukurova, Gaziantep, Kahramanmaraþ, Þanlýurfa ý (1919-1921)

  • La 1ère victoire d’Ýnönü (6 -10 Janvier 1921) et la 2ème victoire d’Ýnönü (23 Mars-1 Avril 1921), la victoire de la Sakarya (23 Août-13 Septembre1921).  La Grande Offensive, La Bataille Rangée du Commandant ern Chef, et la Grande Victoire (26 Août- 9 Septembre 1922) .

 

 

Le titre de “Gazi” “Victorieux” lui est décerné

é

       

     Après la bataille de la Sakarya, le 19 Septembre 1921, la Grande Assemblée Nationale décerne le grade de Maréchal et le titre de Victorieux à Mustafa Kemal. La Guerre de l’Indépendance a pris fin le 24 Juillet 1923 par la signature du Traité de Lausanne. De la sorte, la Turquie qui avait été morcelée au Traité de Sèvres et à qui on n’avait laissé qu’un espace de l’étendue de 5 ou 6 départements, avait levé tous les obstacles à la création d’un nouvel Etat Turc fondé sur l’unité nationale.

 

     Par l’ouverture de la GAN à Ankara, le 23 Avril 1920, la République était annoncée. Le succès de la GAN dans la direction de la Guerre de l’Indépendance a hâté la création du nouvel Etat Turc. Le 1er Novembre 1922, le sultanat et califat étaient séparés l’un de l’autre et le sultanat était supprimé. De cette façon les liens avec l’Empire Ottoman étaient rompus. Le 13 Octobre la République était proclamée, le 29 Octobre la GAN élisait Mustafa Kemal premier Président le la République Turque et celui-ci confiait le gouvernement à Ýsmet Ýnönü, le 30 du même mois.

 

 

Mustafa Kemal reçoit le nom d’Atatürk

é

      Conformément à Loi sur les Noms de Famille, Mustafa Kemal a reçu le nom d’Atatürk, le 24 Novembre 1934.

Lycée Saint Joseph d’Izmir
Yzb. Şerafettin Bey Sokak 35220
Alsancak / Konak / İzmir